cgt distrilap

cgt distrilap

RESTRUCTURATION CHEZ LAPEYRE

 

FERMETURES ET VENTES DE MAGASINS

Après la fermeture  de 3 magasins (CHOLET, FORBACH et NANTES-SUD), et la vente du magasin de PERPIGNAN, Lapeyre ferme ses 4 magasins en Belgique (CHARLEROI, HALLE, LIEGE et ZAVENTEM). La fermeture de ces 4 magasins entraîne le licenciement de 39 personnes.

 

Dans son plan de restructuration, LAPEYRE veut céder des magasins à des sociétés indépendantes. La CGT s'inquiète de ce projet car pour les salariés concernés, ils  se trouveraient  totalement isolés, plus de  Comité d’Entreprise, plus de CHSCT.

 Ils perdraient le 13ème mois, la participation, l’intéressement.      

                                                                                                                                                                   

Un Comité Central d'Entreprise extraordinaire s'est tenu le 19 juin et la Direction à présentée une  liste de 9 magasins:

ALES, CHARTRES, COIGNIERES, LE HAVRE, LORIENT, MONTELIMAR, NÎMES, VALENCE, VANNES.

La Direction demande au CCE de se prononcer sans vouloir dévoiler toute la partie économique de ces projets : coût de la cession, budget prévisionnel et projection à 3, 4 ou 5 ans inexistants, aucun plan de financement  dans cette présentation, autrement dit, le CCE doit se prononcer sans aucune information, avec des schémas stéréotypés copiés collés d’une présentation à l’autre.

Dans la plupart des reprises proposées, ce sont les Directeurs en place qui sont les futurs mandataires, et la Direction explique que ce qu’ils ne sont pas capables de faire en tant que directeurs magasins (à savoir rentabiliser ces magasins) ils sauront le faire en tant que patron ! Alors,  par quelle miracle, un directeur aurait-il de meilleurs résultats une fois devenu mandataire ?...

De plus la Direction Lapeyre a annoncé qu'en cas de faillite de ces sociétés, elle ne les aiderai pas et ne ferai pas bénéficier les salariés des conditions de reclassement du Groupe Saint-Gobain. 

Autrement dit, en abandonnant des salariés à des sociétés indépendantes, LAPEYRE comme en 2010 avec le magasin de NIORT externalise un plan social.   

 

Face à cette inquiétante restructuration concernant ces magasins et les autres magasins qui viendront malheureusement se rajouter à la liste, la CGT reste mobilisée auprès  des salariés



26/06/2013
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Politique & Société pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 32 autres membres